LUTTE CONTRE LE SIDA ET LES IST AU TOGO : 241 200 PRÉSERVATIFS MASCULINS ET 6 600 FEMIDOMS DISTRIBUEES EN TROIS JOURS DANS BASSAR ET DANKPEN LORS DE LA CAMPAGNE CONDOMIZE D’PONTRE / N’NIDAK

Les célébrations festives étant une occasion de croisement entre personnes, le SP – CNLS, Secrétariat Permanent du Conseil National de Lutte contre le Sida avec l’appui de l’UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la Population veut leur donner des moyens de les faire sans danger, en maximisant son intervention sur le terrain. Trois jours durant, Bassar et Dankpen ont vibré aux rythmes de leur fête traditionnelle D’Pontre N’Nidak.

Trois jours au cours desquels, se sont succédés danses, boissons, frottements et plaisirs, le SP CNLS, aux aguets pour prévenir la transmission des infections sexuellement transmissibles et le VIH Sida des populations pour zéro infection à l’horizon 2020, a encore une fois été d’un secours incommensurable pour cette marée humaine venue de divers horizons pour la circonstance afin que ces trois jours de côtoiement ne laissent des retombées négatives dans la vie de beaucoup de personnes. Condomize D’Pontre / N’Nidak était la solution.

sam_1043-248x140Autorités politiques et administratives impliquées, partenaires financiers favorables, directeurs préfectoraux de la santé et encadreurs disponibles, volontaires sélectionnés et formés, préservatifs et fémidoms stockés dans les deux préfectures, tout a été mis en œuvre pour que Condomize D’Pontre / N’Nidak 2015 soit une réussite.

En seulement trois jours d’activités de Condomize, du 04 au 06 septembre, 31 972 personnes ont été touchées, 241 200 préservatifs masculins et 6 600 fémidoms ont été distribuées dans grand Bassar et Dankpen contre 200 000 pour les condoms et 4 000 pour les fémidoms, initialement prévu. Les populations des deux localités ont été sensibilisées sur l’importance des préservatifs pour prévenir les Infections Sexuellement Transmissibles, le Sida et les grossesses non dési

rées. Egalement elles ont été édifiées sur l’utilisation correcte des préservatifs masculins et féminins.

sam_1064-288x162Pour ce faire, dix volontaires D’pontre / N’nidak ont été identifiés à Bassar et à Dankpen à raison de cinq par préfectures. Ceux-ci ont été appuyés par six volontaires Condomize Evala 2015 venus de la Kozah. Tous supervisés de main de maitre par Messieurs Gbeleou Christophe de la plateforme régionale AED Kara, et TCHA-TAGBA Saïbou chef de projet au SP CNLS.

En équipe fixe comme mobile Condomize, les volontaires se sont donnés à cœur joie. Chaleureux, accueillants, enthousiastes, ils n’ont pas hésité à donner le meilleur d’eux -mêmes pour la réussite de la campagne. Comme à l’accoutumée, c’est dans une ambiance de convivialité que les préservatifs masculins et féminins ont été démy

sam_1303-268x150stifiés et distillés au sein de la population pour lui permettre de bien passer les festivités. Les volontaires Condomize D’Pontre /N’Nidak 2015 étaient très visibles dans toutes les artères à la rencontre des populations. Besoin réel de préservatif constaté sur le terrain vu l’ardeur présent sur les lieux. Chauffeurs, commerçantes, acheteurs et passants, tous s’empressaient autour de volontaires et du point de stationnement de la stratégie avancée pour se procurer “feu vert”, comme appellent affectueusement les préservatifs, les uns et les autres. A Dankpen particulièrement une caravane a été organisée par la DPS Dankpen pour porter davantage l’information aux groupes cibles du milieu.

Related posts

Leave a Comment