Journée Mondiale du Sida 2015 : Diplomates et acteurs du Système des Nations Unies en visite de sensibilisation au Lycée Technique d’Adidogomé

Des représentants des ambassades d’Allemagne, du Gabon, d’Egypte et des Etats-Unis au Togo et ceux acteurs dusystème des Nations Unies, entre autres,ONUSIDA,UNFPA, OMS et UNICEF, ainsi que duSecrétariat Permanent du Conseil National de lutte contre le Sida et les Infections Sexuellement Transmissibles (SP/CNLS-IST)ont effectué le mercredi 02 décembre 2015, une visite de sensibilisation au Lycée Techniqueet Professionnel d’Adidogomé à Lomé. Cette visite, une initiative de l’ONUSIDA, s’inscrit dans le cadre de la célébration de la 28èmeJournée Mondiale du Sida observée la veille,1erdécembre, sous le thème :« Eliminons la transmission du VIH de la mère à l’enfant au Togo ».

00000000000000000000000le brefing avec le proviseur aprs rencontre des lves-311x207IL s’agit pour ces acteurs et les partenaires techniques et financiers, bilatéraux comme multilatéraux, de toucher du doigt les réalités du terrain en matière de la santé de la reproduction et de la prévention du VIH chez les jeunes du lycée. « Les acteurs ont souhaité faire un suivi parce qu’il y adeux ans le thème de la journée mondiale du sida était relatif aux jeunes et le lancement avait été fait au Lycée Technique d’Adidogomé. Ainsi nous sommes venus voir ce qui est fait, les besoins des élèves et surtout leurs connaissances  en matière de sexualité et santé de la reproduction et VIH », a affirmé Pr. Vincent Pitché, Coordonnateur du SP/CNLS-IST.

Dans les classes où ils sont passés, les visiteurs ont égalementsaisi l’occasion de sensibiliser et d’informer ces jeunes scolairessur les précautions à suivre pour éviter la transmission du VIH afin d’assurer une bonne santé sexuelle. « Le nombre de nouvelles infections en matière de VIH se trouve dans la tranche de 15 à 24 ans et cette tranche est majoritairement présente dans les lycées. Malgré des constats positifs en matière de disponibilité d’informations sur le Sida chezles élèves nous avons remarqué quelques gaps en termes de dépistage, l’un des moyens surs pour prévenir le VIH», a souligné Dr Christian Mouala, Directeur Pays ONUSIDA.

« Il faut encourager les élèves à connaitre leurstatutsérologique, à avoir des informations sur leur vie sexuelle, à aller dans un centrede santé pour des conseils. Seprotégercontre le VIH est très important », a renchéri Christoph Sander, Ambassadeur d’Allemagne au Togo,

Le proviseur du Lycée Technique et Professionnel d’Adidogomé M. Félicien De Souzaa remercié les principaux acteurs et témoigné de sa gratitude pour cette visite solennelle effectuée dans son établissement.

Related posts

Leave a Comment