Lancement officiel du projet « Mettre fin au SIDA en Afrique de l’Ouest au Togo » (EAWA). Les populations clés ciblés.

Après la mise en œuvre du projet PACTE VIH destiné aux prestations des services en direction des populations clés, un nouveau projet de cinq(5) ans dénommé « Ending Aids in Africa » (EAWA) vient d’être lancé officiellement au profit des populations clés du Togo ce 24 mai 2018 à l’hôtel de 2 février à Lomé. Ce projet a pour but d’accompagner les efforts des gouvernements dans l’atteinte des objectifs 90 90 90 à l’horizon 2020 de la lutte contre le VIH et le SIDA.

PITCHE Vincent Coordonnateur du SP/CNLS

Intervenant au cours de la cérémonie de lancement, le Professeur Vincent PITCHE a rappelé l’importance du projet EAWA dans la mise en œuvre des interventions en matière de lutte contre le SIDA chez les populations clés. En effet, a-t-il souligné que, ce projet s’aligne bien avec le Plan Stratégique National (PSN 2016-2020) de lutte contre le SIDA notamment sur le volet de la prévention chez les populations clés comme les Professionnels de sexe, les Hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes. Pour sa part : « Le CNLS va non seulement veiller mais aussi s’assurer à travers la coordination de tous les acteurs qu’il y aura une bonne synergie d’action pour avoir des résultats sur les populations bénéficiaires. L’obtention des résultats probants à la fin de ce projet sera le meilleur témoignage de notre gratitude au peuple du gouvernement américain ».

L’Ambassadeur des Etats-Unis, son Excellence David GILMOUR a pour sa part exprimé sa gratitude en faveur des représentants des pays bénéficiaires du projet à savoir le Bénin, le Burkina-Faso, le Cameroun, la Guinée et la Côte d’Ivoire pour leur collaboration envers le Togo. « Les trois 90 90 90 lancés en 2014 ne sont pas toujours à portée de main par nombre de pays de l’Afrique de l’Ouest. C’est à travers la mise en œuvre de ce projet EAWA que nous devons accélérer nos efforts. Ce projet marquera un nouveau chapitre dans la longue lutte contre le Sida, un combat dans lequel les Etats-Unis ont joué un rôle de 1er plan pendant de nombreuses années ». a-t-il indiqué. Pour finir, il a invité tous les acteurs de lutte contre le SIDA à « une action volontariste » pour prendre en charge ces populations clés dans la lutte contre le SIDA pour l’atteinte des objectifs 90 90 90 ».

Financé par l’Agence Américaine pour le développement international (USAID), et FHI 360, le lancement de ce projet a été co-présidé par le Directeur de cabinet représentant le Ministre de la Santé et de la Protection sociale, Mme AKAKPO Midamegbe et de l’Ambassadeur des Etats-Unis, son Excellence David GILMOUR en présence de la représentation diplomatique et des instances nationales de coordination de lutte contre le Sida, du Directeur pays ONUSIDA TOGO, Doc MOUALA et du Coordonnateur National du SP/CNLS, Prof. Vincent PITCHE.

Les grandes lignes du Projet EAWA

EAWA « Ending Aids in Africa » veut dire en français mettre fin au Sida en Afrique de l’Ouest, est un projet qui a pour but d’accélérer les progrès vers les objectifs 90 90 90 et génération sans Sida à l’horizon 2030 à travers la réplication et le passage à l’échelle des pratiques à haut impact par les gouvernements, les bailleurs de fonds et les partenaires de mise en œuvre à travers l’Afrique de l’ouest et spécifiquement parmi les populations clés.
Les objectifs sont de :

• Etablir des centres d’excellence pour les populations clés au Togo, au Burkina-Faso, au bénin et en guinée afin d’améliorer la capacité et la qualité des programmes VIH/SIDA ciblant les populations clés
• Renforcer le partenariat entre les parties prenantes à tous les niveaux qui travaillent pour les mêmes objectifs afin d’accélérer, d’amplifier et rendre plus efficace le travail collectif visant à mettre fin au Sida en Afrique de l’Ouest.

Les centre d’excellence des populations clés serviront de centres d’apprentissage, de prestation de service, de recherche et de mise a échelle des pratique a haut impact(HIP) et des approches matrices. Grace au développement de partenariat, EAWA lèvera des fonds complémentaires auprès d’autres partenaires tel que le fond mondial et d’autres acteurs des secteurs privé et public, promouvra l’apprentissage sud-sud et renforcera les capacités des réseaux et les partenaires régionaux et nationaux.

Les partenaires stratégiques de ce projet sont : John Hopkins University, ENDA Santé, Organisation Ouest Afrique pour la Santé (OOAS), le Conseil National de lutte contre le SIDA et le Programme National de lutte contre le SIDA (PNLS).

Honorine MOUKPE

Photos : DJATO Hervé