JMS 2018 : les activités dévoilées aux journalistes

En prélude à la commémoration de la Journée Mondiale du Sida, édition 2018, le Secrétariat Permanent du Conseil National de lutte contre le Sida et les IST (SP/CNLS-IST) a organisé une conférence de presse dans ces locaux ce 26 novembre 2018. Objectifs : présenter la JMS 2018, faire le point de la situation épidémiologique, et présenter la campagne de dépistage à la presse.

Le thème mondial retenu cette année pour la JMS est : « connais ton statut ». Effet, des avancées significatives ont été obtenues mais l’un des défis majeurs demeure la connaissance du statut sérologie qui documente le 1er 90. Le dépistage du VIH constitue la porte d’entrée dans les soins du VIH.

Selon le Coordonnateur National du SP/CNLS-IST, Professeur Vincent PITCHE : « La prévalence du VIH est estimée à 2,1%, dont 59.000 sont sous ARV, soit 60% de personnes vivant avec le VIH, bénéficient d’une couverture sociale. Les chiffres de la couverture sociale des personnes séropositives en 2017 au Togo, sont les mêmes que sur le plan mondial, ce qui est très encourageant. Mais le défi majeur est de continuer les activités de sensibilisation pour encourager les populations à connaître leur statut sérologique. C’est ce qui sera fait durant la période de la commémoration de la journée mondiale », a indiqué le Professeur.

En termes de défis : le Coordonnateur National du SP/CNLS, constate que sur les 105 000 (cent cinq mille) PVVIH, 100 000 connaissent leur statut, mais 24% de cette catégorie de personnes ignorent leur statut sérologique.
« Le challenge pour nous est de dénicher les personnes vivant avec le VIH/Sida, et les mettre sous ARV », a-t-il indiqué.

  Au Togo la JMS 2018 sera officiellement lancée ce samedi 1er décembre à Tohoun, chef-lieu de la préfecture du Moyen-Mono.

Une campagne de dépistage gratuit du VIH aura lieu du 03 au 07 décembre et se limite aux régions sanitaires de Lomé-commune, Maritime et des plateaux. ». Selon le Professeur Anoumou DAGNRAN, Coordonnateur du Programme National de lutte contre le SIDA et les IST : « 300.000 préservatifs masculins, et 30.000 de préservatifs féminins seront distribuésPlus de 75 sites seront concernés par le dépistage avec également des sites mobiles chargés de sensibiliser les populations à aller se faire dépister. La mobilisation sociale, les conseils dépistages, l’accompagnement psycho-social, la lutte contre la stigmatisation et la discrimination, sont entre autres activités au menu de la célébration de l’évènement cette année. Un suivi sera mis en place pour mettre sous ARV les personnes qui seront dépistées séropositives ».

Il faut signaler que cette conférence a été animée respectivement par le Coordonnateur National du SP/CNLS-IST, Professeur Vincent PITCHE, par le Directeur Pays ONUSIDA au Togo, Docteur Christian MOUALA, par le Coordonnateur National du PNLS-IST, Professeur DAGNRAN Anoumou et par le Président de la Plateforme des OSC de lutte contre le Sida et de la Promotion de la Santé, Monsieur  Eugène NOVON.

Related posts