Article sur la contribution des OSC dans le plan d’accélération pour l’atteinte des 3X90

Un atelier regroupant une cinquantaine de participants s’est tenu  ce Mercredi  15 Mai au siège du Secrétariat Permanent du Conseil National de lutte contre le VIH et les Infections sexuellement transmissibles (SP/CNLS-IST)  pour la validation de la cartographie des OSC intervenant dans le domaine du VIH et les résultats de  l’analyse  de la contribution des OSC dans le plan d’accélération national de lutte contre le VIH pour l’atteinte des 3X90 d’ici 2020. Ce plan, dans sa mise en œuvre, va déterminer les stratégies et les moyens pour que les Organisations de la société civile maillon essentiel de lutte contre le VIH/Sida  puissent contribuer efficacement à l’atteinte des objectifs fixés par le pays. La cartographie des OSC intervenant ainsi que l’analyse de la situation de la contribution a été faite par la plateforme des OSC avec le soutien technique et financier de  l’ONUSIDA bureau Pays.

Cet atelier a permis aux organisations de la société civile de participer à la validation de ce document  afin de savoir quels sont les efforts qui restent à fournir et quelles approches utilisées pour  l’atteinte des objectifs des 3×90 à l’horizon  2020.

Trois allocutions ont marqué la cérémonie d’ouverture présidée par le Coordonnateur National du CNLS-IST,  Professeur PITCHE Vincent, Directeur Pays ONUSIDA, Docteur MOUALA Christan et le président de la Plateforme Nationale des OSC contre le Sida et pour la santé, Monsieur  NOVON Eugène ont respectivement souhaité une cordiale bienvenue à tous les participants.

Le Coordonnateur National, dans son mot introductif, a remercié les  partenaires techniques et financiers en particulier l’ONUSIDA pour son appui  dans l’élaboration de la cartographie des OSC intervenant dans le domaine du VIH au Togo. Il a salué l’effort des consultants pour le travail abattu.  Pr PITCHE espère que, la présentation des résultats de ce travail qui est satisfaisant, suscitera des discussions aboutiront sur des extrants significatifs qui permettront de rendre le rapport final opérationnel.  Pour lui, ce plan est venu à point nommé parce qu’avec le nouveau financement du gouvernement américain pour le projet PEPFAR, il a été prévu dans la mise en œuvre, une  évaluation de certaines structures afin d’identifier les besoins et les moyens afin d’accélérer la lutte contre le VIH au Togo.

Cette mission a bénéficié de l’appui d’un comité de suivi composé de la plateforme, du SP/CNLS et de l’ONUSIDA et a pu rencontrer  63 organisations de la société civile et  plusieurs institutions dont: l’OMS, l’UNFPA, l’USAID, le projet EAWA, l’UGP-FM, le PNLS, le SPCNLS, l’ONUSIDA & la plateforme.

Après la cérémonie d’ouverture, une série  communication a été faite ; il s’agit de :

  • Résultats de la mission de la cartographie de la contribution des OSC aux efforts d’accélération de la réponse au VIH : Résultats clés
  • Plan d’accélération des OSC du Togo pour l’atteinte des 3×90 d’ici fin 2020

Des séances plénières qui ont permis de valider le document

L’atelier de validation de la cartographie des résultats de la contribution de la Société civile pour le plan d’accélération a connu la participation de l’OMS, UNFPA, ONUSIDA, CNLS, PNLS, Plateforme des OSC,

                                                                                                            Mr Charles LIMAZIE et  Détinon EDENAKPO

Related posts