Organisation

Composition et Organisation

Le Conseil National de Lutte contre le SIDA et les Infections Sexuellement Transmissibles est composé comme suit :

Président : le Président de la République

Premier Vice-Président : le Premier Ministre

Deuxième Vice-Président : le Ministre de la Santé Publique

Rapporteur Général : le Ministre chargé du Plan

Rapporteur Général Adjoint : le Ministre chargé des Affaires Sociales

Membres : les autres membres du Gouvernement

• deux députés
• trois médecins de l’Ordre National des Médecins, Pharmaciens et Chirurgiens Dentistes ;
• le Président du Conseil National du Patronat
• six représentants des chefs traditionnels (un par région sanitaire) ;
• trois représentants des confessions religieuses ;
• deux représentants des Tradithérapeutes ;
• deux représentants des fédérations d’ONG
• deux représentants des associations des personnes vivant avec le VIH ;
• deux représentants des organisations locales

Télécharger l’organigramme du SP CNLS-IST

Le Conseil National de Lutte contre le SIDA et les Infections Sexuellement Transmissibles dispose des organes ci-après :

– l’Assemblée plénière ;

– les groupes de travail ;

– le Secrétariat Permanent ;

– la Commission Scientifique ;

– la Commission d’Ethique ;

– les Comités régionaux de Lutte contre le SIDA/IST

– les comités préfectoraux de Lutte contre le SIDA/IST.

le Secrétariat Permanent du Conseil est composé comme suit :
– un spécialiste en planification
– un spécialiste en communication
– un spécialiste en économie et finances
– un spécialiste du droit du travail
– un spécialiste des réseaux communautaires
– un spécialiste en santé publique
– un spécialiste en sociologie-anthropologie

Les membres du Secrétariat Permanent sont choisis en raison de leurs compétences. Ils doivent jouir d’une grande autorité morale. Ils sont nommés par décret pris en conseil des ministres.

La Commission Scientifique est composée de spécialistes représentant les disciplines médico-sociales suivantes : maladies infectieuses, à raison de deux spécialistes ; pneumologie et phtisiologie, à raison de deux spécialistes ; dermato-vénérologie ; pédiatrie ; gynécologie ; neurologie ; biologie ; bactériologie et virologie ; immunologie ; hématologie ; biochimie ; pharmacognosie ; santé bucco-dentaire ; santé publique ; économie de la santé.

La Commission d’Ethique est composée comme suit :
– un juriste ;
– un médecin légiste ;
– un chirurgien ;
– un sociologue-anthropologue ;
– un philosophe ;
– un représentant des ONG assurant la prise en charge des malades du SIDA ;
– un représentant du Réseau des personnes vivant avec le VIH ;
– trois représentants des principales confessions religieuses ;
– un économiste
– un tradithérapeute.

Les membres de la Commission scientifique et de la commission d’Ethique sont nommés par arrêté du Ministre de la santé publique.

Le Comité Régional de Lutte contre le SIDA et les Infections Sexuellement Transmissibles est composé de :
– le gouverneur ou le préfet du chef-lieu de région ;
– des directeurs régionaux de tous les départements ministériels représentés dans la préfecture du chef-lieu de région ;
– deux représentants des chefs traditionnels ;
– trois représentants des confessions religieuses ;
– trois représentants des ONG nationales de la région ;
– deux représentants des associations des personnes vivant avec le VIH
– deux représentants des organisations syndicales.

Il est présidé par le gouverneur ou le préfet du chef-lieu de région.

Le Comité préfectoral de Lutte contre le SIDA et les Infections Sexuellement Transmissibles est composé comme suit :
– le préfet ;
– les directeurs généraux de tous les départements ministériels représentés dans la préfecture ;
– deux représentants des chefs traditionnels ;
– un représentant de chacune des trois confessions religieuses ;
– trois représentants des ONG nationales ;
– deux représentants des associations des personnes vivant avec le VIH
– deux représentants des organisations syndicales.
Il est présidé par le préfet.