De nouveaux messages éducatifs élaborés par le Ministère de la santé

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, à travers la Direction de la santé maternelle et infantile et  de la planification familiale (DSMI-PF), en collaboration avec l’ONG Jhpiego, sur les fonds catalytiques de CHAI, a validé les 28 et 29 mai 2020 des messages éducatifs sur la santé de la reproduction et la planification familiale. C’était au cours d’un atelier organisé à l’hôtel Saint Paulos à Lomé.

Une quinzaine de messages éducatifs simples, clairs, compréhensibles pour toutes les cibles sur la Planification Familiale y compris le DMPA-SC, encore appelé SAYANA PRESS,  et l’Auto Injection ont été validés. Les messages sont relatifs à trois thématiques : Les méthodes de PF disponibles au Togo et la continuité des services PF en période de crises sanitaires; Le DMPA-SC et l’Auto-Injection; La santé sexuelle et de reproduction des adolescents et jeunes (SSRAJ) y compris l’Auto-Injection du DMPA-SC.

Sur  les 14 messages validés, cinq messages ont été retenus au cours de  l’atelier. Les messages validés sont des spots et des microprogrammes. Ainsi cinq microprogrammes et neuf spots ont été validés. Ils portent sur les méthodes contraceptives disponibles au Togo, la disponibilité d’un nouveau produit de contraception injectable qu’est Sayana press, la continuité des services et la disponibilité des prestataires en période de crises sanitaires, la protection des jeunes filles contre les grossesses non désirées pour leur assurer un avenir meilleur, le Droit des adolescents et jeunes aux services de santé sexuelle et de reproduction adaptés à leurs besoins, l’autonomisation des adolescents et jeunes en matière de contraception avec Sayana Press, l’importance de la contraception chez les adolescents et jeunes. Les messages produits sur ces supports devront être disponibles à la fin de ce premier semestre 2020.

La quinzaine de messages validés avaient été rédigés au cours d’un premier atelier tenu du 12 au 14 mai 2020 au même hôtel; Au cours de ces deux ateliers les responsables de la DSMI-PF et de jhpiego ont laissé entendre que la Planification Familiale est une intervention à fort rendement et est en train d’être repositionnée, avec comme stratégie,  comment mieux susciter la demande par les cibles.

Ils ont également rappelé que le Togo avait élaboré des messages éducatifs sur diverses thématiques sous forme de spots radio, diffusés entre 2010 et 2015 sur les radios communautaires. “La plupart de ces messages étant devenus vétustes, et pour renforcer la communication autour de la PF et le DMPA-SC, il urge de les actualiser pour les mettre à la disposition des média”.

En effet depuis 2011, dans le cadre du repositionnement et de l’accélération de la Planification Familiale, le Togo, à l’instar des autres pays de l’Afrique sub-saharienne, ont introduit des stratégies novatrices dont le DMPA-SC en 2018 pour élargir la gamme des contraceptifs et renforcer l’autonomisation de la femme en particulier à travers l’Auto-injection (AI) du DMPA-SC par les clientes elles-mêmes.

Les participants, une quinzaine, sont venus du Ministère de la santé, notamment la Division de la Santé Maternelle et Infantile et de la Planification Familiale, la Division de la Santé des Jeunes et Adolescents,  et la Division de la Promotion de la Santé. D’autres compétences ont été sollicitées en tant que personnes ressources : les professionnels de médias, des jeunes ambassadeurs, des prestataires de Planification familiale et le Chef du Service Communication du Secrétariat Permanent du Conseil National de lutte contre le sida, Atinèdi GNASSE.

                                                                                                                                                                       Atinèdi GNASSE

Related posts