Processus d’élaboration des rapports du CNL-IST de 2020 Le SP/CNLS-IST a fini la rédaction du rapport d’activités et du rapport REDESProcessus d’élaboration des rapports du CNL-IST de 2020 Le SP/CNLS-IST a fini la rédaction du rapport d’activités et du rapport REDES

Le Secrétariat Permanent du Conseil National de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (SP/CNLS-IST) s’est soumis à l’un de ses exercices favoris qui est la rédaction de ses rapports principaux annuels que sont le Rapport d’activités et le rapport des ressources et dépenses du sida (REDES). Une équipe multidisciplinaire des différents services du Secrétariat Permanent s’est retiré à Kpalimé du 11 au 18 avril 2021 pour cette activité.

Le SP/CNLS-IST, organe national de coordination de l’ensemble des activités de lutte contre le VIH et le sida, a commencé le processus d’élaboration de ces rapports depuis octobre 2020. Spécialement pour l’exercice de cette année qui constitue la cinquième  et dernière année de mise en œuvre du PSN 2016-2020, les stratégies ont été développées en vue de capter le maximum d’informations pour l’assurance qualité des données.

Pendant six jours de travaux, les deux instruments de l’information stratégiques ont été rendus disponibles. Ces deux documents seront présentés et validés par les acteurs de mise en œuvre, les partenaires techniques et financiers, les ministères, etc. Ils sont intitulés respectivement : Rapport annuel CNLS des activités de la riposte nationale au VIH et au sida (Rapport CNLS) et  Rapport d’évaluation des flux des ressources et Dépenses consacrées à la réponse nationale au VIH et au sida au Togo (REDES).

A l’ouverture de l’atelier, le chef du service Planification et SuiviEvaluation du SP/CNLS-IST, Dr Kodzo DEKU, a expliqué “la délicatesse de cet atelier qui requiert l’attention soutenue de chaque participant” afin, dit-il, « que  les deux outils, baromètres de l’évolution de la riposte au sida dans notre pays, soient  de qualité. »  Pour aller vite et obtenir une concentration soutenue des participants, les tâches ont été réparties entre des binômes avec des plénières  chargées d’apprécier et d’orienter les évolutions.

Les rapports CNLS et REDES sont élaborés. Ils seront soumis à évaluation multisectorielle et multidisciplinaire par toutes les parties prenantes de la riposte au VIH.

                                                                                                                                         Détinon EDENAKPO, Atinèdi GNASSE

Related posts