La base de données communication du SP/CNLS-IST présentée aux acteurs de communication de la riposte au VIH

Le Secrétariat Permanent du Conseil National de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (SP/CNLS-IST) a développé une base de données de communication pour un changement de comportement en matière de VIH et de santé de la reproduction. Le 22 juin dernier, le SP/CNLS-IST a présenté cet outil aux membres du Groupe Technique pour un Changement de Comportements (GT3C) et les acteurs de communication dans le domaine de la riposte au VIH.

La réunion a eu lieu dans les locaux du SP/CNLS-IST à Tokoin-Wuiti à Lomé au cours d’une réunion présidée par la présidente du GT3C, Mme Noélie KOEVI-KOUDAM, directrice exécutive de l’association togolaise pour le bien-être familial (ATBEF). Elle a remercié tous les participants pour l’intérêt que chacun porte au fonctionnement, au rôle assigné au GT3C et à l’importance que joue la communication dans la riposte au VIH.

Mme KOEVI-KOUDAM a rappelé les objectifs du groupe technique CCC et a invité tous les participants à un travail fructueux afin de mettre à profit la base de données. Avant cette intervention, le Chef service communication et relations publiques au Secrétariat Permanent du Conseil National de lutte contre le sida (SP/CNLS-IST), M. Atinèdi GNASSE, a remercié les participants pour leur déplacement. Il a ensuite présenté le processus de mise en place.

Après cette cérémonie, le chargé des Technologies de l’information et de l’informatique, M. Denis Amah GNASSINGBE, a présenté la base de données globale qui prend en compte les publications diverses, le domaine logistique et l’aspect communication avant de mettre un focus sur la base de données communication. Il a notamment présenté la configuration de la base de données aux participants et leur a donné des détails sur comment accéder à la base de données et comment elle fonctionne. A la suite des échanges de clarification, des recommandations ont été faites pour l’alimentation de la base de données et son accessibilité. Il s’agit, entre autres, de créer un espace d’administration pour les groupes producteurs de supports, scanner seulement les supports en PDF afin de conserver leur qualité, faire le suivi auprès des structures afin de récupérer tous les supports restants. Comme prochaines étapes, la réunion a demandé que le SP/CNLS-IST mette en place une stratégie de suivi pour collecter les supports restants auprès des structures.

A la clôture de la réunion, le chef service communication du SP/CNLS-IST, après avoir remercié tous les acteurs au nom du Coordonnateur National, la présidente du GT3C a encouragé le SP/CNLS à alimenter la base et à faire le suivi auprès des acteurs pour que la base soit interactive.

Atinèdi GNASSE, Détinon EDENAKPO

Related posts